CFIA partenaire de vos farines.Cfia spécialiste des améliorants pour boulangerie      CFIA. Un concept révolutionnaire parti d'une idée simple.

L'idée première était simple : garantir aux minoteries la qualité constante des farines qu'elles produisent, tout au long de l'année, et ce indépendamment de la qualité du blé entrant dans le processus de mouture. Mettre en œuvre cette idée, c'est une autre histoire … la nôtre. Certains souriront, d'aucuns diront que c'est une gageure, d'autres encore une hérésie. Mais… la "boulange" est un drôle de voyage.

Pour le vivre dans toute sa richesse, il faut connaître cinq métiers radicalement différents, et savoir changer de casquette avec naturel et simplicité. Ces cinq disciplines sont le négoce en céréales, la meunerie, la chimie, la boulangerie et… l'écoute.

Créée en 1997 en association avec le groupe GEMEF Industries, la CFIA, Compagnie Française des Ingrédients & Adjuvants, a fait le pari de :

• Proposer aux minoteries (hors U.E.) un savoir-faire en matière de négoce international en céréales, et principalement en blés.

• Offrir l'expertise d'un laboratoire reconnu, apte à déterminer les vices de panification des blés fournis à la minoterie.

• Mettre au point et commercialiser des "améliorants complémentaires de boulangerie" et divers produits destinés aux boulangers, pâtissiers et biscuitiers.

• Élaborer et commercialiser jusqu'au lieu de consommation des "régulateurs de meunerie" adaptés : le nerf de la guerre du marché actuel des farines.

 

Mais la CFIA ne s'arrête pas là. Elle orchestre un ensemble cohérent pour jouer sans fausse note la partition du service rendu : marchandise conforme à la commande et aux besoins, service personnalisé, produits traités selon les règles de sécurité et de sûreté.

 

Notre profession a évolué avec son temps. Naguère activité essentiellement technique, elle est devenue un métier de dialogue, d'écoute, de compréhension, de confiance réciproque, où les beaux discours n'ont plus leur place.

 

La complexité actuelle du métier a fait apparaître la nécessité d'un nouvel intervenant, qui doit être un partenaire de qualité et de confiance. Ce dernier doit se comporter en véritable patron de P.M.E. et assumer un rôle commercial très pointu. La clientèle est de plus en plus exigeante et des concurrents moins scrupuleux lui font les yeux doux.