Les marchés asiatiques et les marchés africains utilisent les farines, en grande partie, pour la fabrication de beignets. L’usage des farines classiques est impossible, sauf à rendre le beignet gorgé de l’huile de friture.

Après plusieurs années de recherche, GEMEF a terminé les essais de son tout nouveau « régulateur pour beignets ». L’immense avantage de ce produit est sa concentration extrême : il ne faut que 10 à 15 grammes de régulateur pour dix kilos de farine vierge ou non corrigée.

Le seuil critique du contrôle des produits pour beignets est le délai de quatre heures. Passé ce délai, les farines deviennent liquides, et absorbent plus d’huile que nécessaire. Avec ce nouveau produit révolutionnaire, les rendements sont augmentés et les pertes en huile, à la fin de la journée, sont effacées et gommées.